Un hommage épuré d’un titre aux belles paroles de l’artiste américain Calvin Russell publié en 1992.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*